Le Rassemblement National (RN), parti d’extrême droite en France, a devancé pour la première fois le LREM, parti du Président Emmanuel Macron. Le sondage a sollicité l’avis de près d’un millier de Français les 30 et 31 octobre derniers. La question était pour qui voteraient- ils si les élections au Parlement Européen devaient avoir lieu dimanche prochain.

Les dernières tendances de vote

Le scrutin au Parlement Européen détermine qui dirige les principales institutions de l’UE. Cela, y compris la Commission européenne, la fonction publique du bloc. Ces élections sont également importantes en tant que baromètre des opinions des 500 millions de citoyens de l’UE.

L’Ifop a récemment publié les résultats d’une enquête, montrant que la République centriste en marche (LREM) avait 19% des intentions de vote, contre 20% à la fin août. La RN, mouvance de l’extrême droite (anciennement nommé le Front National) dirigée par Marine Le Pen, est cependant passée à 21 % contre 17 % auparavant.

En plus des 7% pour le parti souverainiste Nicolas Dupont-Aignan et de 1% pour chacun des partis « Frexit » dirigés par Florian Philippot et François Asselineau, les partis d’extrême droite ont de ce fait remporté 30% des voix, contre 25% fin août.

Le parti conservateur, Les Republicains, dirigé par Laurent Wauquiez, a outre perdu deux points de pourcentage pour s’établir à 13%. L’extrême gauche, France Insoumise, dirigé par Jean-Luc Melenchon, est tombé de 14 à 11%.

Le sondage a été fait sur les intentions de vote pour les élections du Parlement européen de mai 2019.

Résultats des sondages antérieurs

Les élections européennes s’annoncent comme une bataille majeure entre les partis centristes et pro-UE comme le LREM de Macron et les formations d’extrême droite qui veulent arrêter l’immigration et la mondialisation.

Dans un sondage d’Odoxa-Dentsu publié mi-septembre, les partis de Macron et Le Pen étaient au coude à coude à environ 21%. Les conservateurs, Les Republicains, sont arrivés troisièmes avec 14% et France Insoumise de Melenchon, en quatrième position avec 12,5% des voix.

Peu avant celui ’Odoxa-Dentsu, Ifop a révélé en mai 2018 un taux de de 27% en faveur du LREM au Parlement Européen. Le parti centriste passait avant l’extrême droite (17 %). Le LREM a même obtenu plus de voix que Macron (24 %) lors du premier tour des élections présidentielles françaises d’avril 2017. Depuis son élection, la popularité de Macron est actuellement tombée à son plus bas niveau avec seulement 21 % des personnes interrogées se disant satisfaites de lui.

L’extrême droite française dépasse Macron aux élections législatives de l’UE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *