Etes-vous dans le domaine de l’industrie ? Si oui, alors vous devez certainement déjà être familier avec les procédés du traitement de surface des matériaux. Il s’agit en effet d’une étape très connue et essentielle avant d’appliquer de la colle, du vernis, de la peinture ou des revêtements sur les surfaces de polymère. Mais pourquoi cette étape est-elle une nécessité ? Suivez cet article pour en savoir plus.

Les différents types de traitement de surface

Aujourd’hui, les techniques de traitements de surface ont beaucoup évolué. Les polymères peuvent être traités et modifiés par réaction chimique ou physique. Le but est rendre la surface mouillable, adhérente, réactive et résistante, tout en augmentant son énergie. D’une part, le traitement de polymère par le biais de réaction chimique consiste à le mettre dans un liquide, gaz ou solide réactif. Les méthodes courantes sont la polymérisation par plasma, l’oxydation chimique et l’attaque humide. Mais ce qui nous intéresse aujourd’hui, c’est la modification physique, notamment le flammage, le traitement plasma ainsi que le traitement corona

Modification chimique ou physique ?

Si les modifications chimiques sont efficaces, certaines réactions chimiques peuvent altérer l’état de la matière et même le dégrader. C’est pourquoi les méthodes physiques sont à prioriser. Nous allons donc les passer en revue afin de mieux comprendre et les distinguer pour les éventuels usages dans vos futurs projets de traitement de pièces.

A propos du flammage

Cette technique consiste à exposer le polymère à une flamme oxydante. Résultat, l’énergie de la surface et sa mouillabilité sont augmentées. Par ailleurs, la surface est complètement décontaminée. Le banc de flammage est réservé aux matériaux épais comme le métal, avec des formes géométriques faciles à traiter.

Le traitement plasma

Contrairement au traitement par flamme, le traitement plasma s’applique sur les surfaces de polymères réduites aux géométries complexes, avant l’application de la colle ou de l’impression. Pour la pose de filet de colle ou points de colle, on utilise en général la torche à plasma. C’est une méthode sous pression atmosphérique qui utilise des gaz tels que l’azote, l’hydrogène, mais aussi les gaz rares comme l’argon ou encore l’acétylène.

Et le traitement corona ?

Comme le traitement plasma, le traitement corona modifie la surface des matériaux et la nettoie en profondeur, en particulier le plastique, pour que l’encre puisse adhérer. Mais le corona connaît deux variantes : traitement des pièces géométriques et traitement des pièces rigides dit aussi traitement corona indirect.  La première se fait par une décharge électrique sur les matériaux non conducteurs. Ce type de traitement trouve sa place dans l’industrie du packaging, mettant en avant l’importance de la conservation des aliments et de leur emballage. Quant au traitement corona indirect, il s’applique aux pièces de surface épaisse pour leur activation par réaction chimique.

Le type de traitement des surfaces des polymères à appliquer dépend des matériaux et types de surface à traiter. Cette étape est nécessaire pour enlever tout résidu et préparer toutes les surfaces sur les matériaux comme le métal, bois, carton ou plastique, afin d’optimiser le soudage et adhérence, mais surtout avoir un une surface plus résistante.

Régler les problèmes d’adhérence et d’impression par le traitement de surface